Néo Eco partenaire du projet Interreg VALDEM

L’intérêt de la déconstruction sélective par rapport à la démolition pure et simple est connu et des initiatives ont été lancées et se poursuivent en Europe. Cependant, cette démarche est trop peu mise en pratique actuellement, notamment par manque d’informations des parties prenantes (acteurs industriels, donneurs d’ordre, municipalités,…) sur les techniques et la législation existantes, avec des disparités suivant les pays ou les régions.

VALDEM prend le relai de ces initiatives pour appliquer le concept de traitement sur site à un territoire transfrontalier, en soutien aux entreprises de secteurs bien identifiés (entreprises de démolition et de déconstruction, Centres de Traitement Agréés, les fabricants de bétons prêts à l’emploi ou de bétons préfabriqués, et les industriels des travaux publics).

Le projet VALDEM permettra de valoriser certains flux issus de la déconstruction et de la démolition qui, à l’heure actuelle ne sont valorisés au mieux que comme granulats mixtes avec des problèmes récurrents de qualité.

 

 

Dans le cadre de ce projet transfrontalier Interreg VALDEM, Neo-Eco vient d'inaugurer son nouvel outil de suivi environnemental.

 

VALDEM permettra de trouver des solutions intégrées de valorisation des flux matériaux issus de la démolition.

 

 

Découvrez le projet complet ainsi que l'ensemble de nos partenaires ici.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload